Comment obtenir un poste de débutant en paie simplement en sachant répondre aux questions les plus importantes en entretien

Pour ceux qui pensent que la porte du premier poste de gestionnaire de paie leur est fermée


J’assimile les entretiens d’embauche à des pièces de théâtre où les actes sont prédéfinis.


Vous êtes le candidat et vous allez affronter des recruteurs.


Ils vont vous envoyer des coups de questions, de commentaires, de remarques et vous allez devoir parer.


Tous les entretiens d’embauche sont les mêmes


Tous les entretiens reprennent le même schéma.


Premier contact physique: “Bonjour” avec sourire et enthousiasme.


Premier passage sur le grill: “Présentez-vous, puis je vous parlerai du poste et de l’entreprise.”


Deuxième passage: “Quels sont vos principaux atouts ?”


Puis une série de questions qui tuent :


  • Pourquoi voulez-vous travailler dans notre entreprise ?


  • Pourquoi êtes-vous sans emploi depuis si longtemps ?


  • Quelles sont vos faiblesses ?


  • Avant dernière question le défaut rédhibitoire : “Je crains que vous n’ayez pas assez l’expérience suffisante pour le poste de gestionnaire de paie”


  • Puis le recruteur conclut par “Avez-vous des questions ?”

Pour vous, toujours le même scénario, après l’entretien vous envoyez un mail pour montrer que le poste vous intéresse, puis un coup de fil une semaine plus tard.


Malgré tous vos efforts, les recruteurs optent pour le silence radio.


Ça leur évite de justifier un refus.


Et quand vous allez avoir un recruteur au téléphone, c’est toujours le même discours:


 “Je suis sous l’eau en ce moment, je dois faire le point sur les candidatures et je vous rappelle.”


Mais ils ne disent jamais quand ils rappellent.


Et ils ne rappellent pas.


C’est un échec, mais en plus de ça, je reste dans le flou total, sans aucune explication.

  • Est-ce que c’est votre personne qui ne leur plaît pas?


  • Est-ce que ce sont vos compétences?


  • Qu’avez-vous fait de mal?

Dans la majorité des cas, vous ne le saurez pas parce que les recruteurs ne se sentent pas concernés.


Ils ne prennent même pas la peine d’envoyer un mail ou de décrocher leur téléphone pour apporter une réponse.


Probablement que vous avez mal répondu aux questions les plus importantes en entretien.


Pas de panique, une nouvelle solution existe :


En 1997 a été publié au Etats Unis et en dehors du système classique un compte-rendu des meilleures réponses à donner en entretien d’embauche.


👉J’ai mis la main sur la méthode qui peut vous aider à faire la différence en entretien.

👉Je l’ai fait traduire et améliorer. 


Aujourd’hui, vous pouvez l’utiliser pour apprendre à déjouer les questions pièges .


Après avoir lu cette méthode, vous saurez répondre par exemple aux questions suivantes :

  • Pourquoi je devrais vous recruter : tous les recruteurs veulent la bonne réponse et dans la méthode, vous trouverez une stratégie pour vous positionner comme le meilleur candidat (la réponse est PAGE 20 )


  • Parlez-moi de vous : cette question semble simple mais c’est avant tout une question éliminatoire (la réponse est PAGE 12 à 13)


  • Pourquoi avez-vous quitté votre ancien métier : vous devez savoir y répondre surtout si vous êtes issu de la reconversion professionnelle (la réponse est PAGE 18)


  • Pourquoi êtes-vous sans emploi depuis si longtemps : le recruteur veut que vous avouez n’être plus à la page en paie. Dans cette méthode, vous allez découvrir les 100 mots qui sauveront la situation. (la réponse est PAGE 27)


  • Que pensez-vous de l’idée d’avoir des collègues plus jeunes que vous : même s’il est dommage d’entendre ce genre de remarque, c’est une réalité quand on recommence une carrière à 50 ans. (la réponse est PAGE 33)


  • Puis-je appeler votre employeur actuel : Si votre recherche d’un nouveau poste ne doit pas être connue de votre employeur actuel, c’est la dernière chose que vous souhaitez. Mais en ne coopérant pas, vous aurez l’air de chercher à cacher quelque chose...là aussi dans la méthode, vous allez trouver une réplique toute faite. (la réponse est PAGE 56)


  • Je crains que vous n’ayez pas assez l’expérience suffisante pour… Pour répondre à cette question vous aurez la technique en 3 points (la réponse est PAGE 46)

Vous apprendrez aussi comment faire pour ne pas répondre aux questions personnelles.

Mais plus que tout, vous apprendrez comment gérer un défaut dans votre CV :


👉Un trou

👉Un logiciel pas maîtrisé

👉Un manque d’expérience


Grâce à la technique du défaut rédhibitoire PAGE 32.

Attention : la méthode en PDF que vous allez acquérir est redoutable !

Mais à la première lecture, vous allez me dire que les réponses aux questions sont trop générales et ne reflètent en aucun cas la manière dont sont posées les questions lors d’un entretien ?


Aussi, il ne faut pas oublier qu’il existe une quantité infinie de questions possibles et qu’il s’avère donc impossible de toutes les lister, de toutes les envisager.


Pour moi, le plus important est que vous compreniez la stratégie derrière chacune des réponses et ce afin de vous permettre de répondre parfaitement à n’importe quelle question.


Si vous suivez mes conseils, vous réussirez tous vos entretiens et vous serez en position de choisir le poste que vous souhaitez vraiment.


Mettez la main maintenant sur la méthode en PDF Les réponses aux questions les plus importantes en entretien d'embauche.

Remplissez le formulaire pour obtenir la méthode

Attention, offre limitée

02
heures
:
51
minutes
:
43
secondes
1
Etape 1: Informations de livraisons
Sur quel adresse e-mail dois-je envoyer votre méthode en PDF
2
Etape 2: Informations de paiement
Pour valider votre commande et recevoir la méthode PDF pour réussir votre entretien d'embauche !
* Vos informations sont sécurisées et ne seront pas partagées.
Réalisé avec